NATURE SAUVAGE EN MOSELLE

NATURE SAUVAGE EN MOSELLE

UN NOUVEAU DEPART

La mésange bleue, aussi petite qu'active ! Depuis quelques temps un ballet incessant se déroule juste devant nos fenêtres !

Les mésanges bleues sont cavernicoles, elles ont besoin d'une cavité pour nicher. Apparemment le nichoir installé là, dans les thuyas, à été adopté !

C'est Madame qui aura choisit les lieux et s'occupera de la construction du nid fait de brindilles, mousses et autres végétaux secs. Puis,  c'est elle qui s'occupera de couver la ponte, Monsieur , lui, sera chargé de nourrir sa belle.

Vient ensuite le moment de la naissance et celui de nourrir une famille nombreuse, ce qui n'est pas une tâche facile et demande une énergie folle à ces petits passereaux .

C'est incroyable le nombre d'allers-retours au nichoir ! On les voit revenir avec une chenille au bec et les petits font entendre les cris de faim !

C'est au bout de 3 semaines que le moment est venu pour les petits de quitter le nid douillet. Les parents sont aux alentours , ils guettent et avec leurs cris appellent leurs rejetons à sortir !

Et voilà le premier qui se montre, il faut faire preuve de beaucoup d'effort et de courage pour se hisser et arriver enfin à sortir pour un premier vol encore bien incertain. Et c'est ainsi que six petits feront leur apparition ! Quel beau spectacle !

Les voilà maintenant prêt à découvrir le monde ! Ils resteront encore 3 semaines avec les parents. Ces derniers les nourrissent et cela demande un effort considérable, les petits étant quasiment aussi grand que les parents et sans cesse affamés !

Parfois les mésanges bleues donnent naissance à une deuxième portée, alors peut-être reverra t-on notre couple !

Bonne chance à eux !

Le spectacle n'est pas fini, une autre famille vient se présenter ! les moineaux !

Les moineaux installent leur nid, fait de pailles, feuilles, etc... dans des endroits très aléatoires, comme sous les tuiles. La femelle couve 13 à 14 jours ses petits. Ils seront d'abord nourrit de larves et d'insectes, puis de graines ramollies en bouillie dans le jabot. Les petits piaillent et font savoir en agitant leurs plumes aussi qu'ils ont faim !

 La becquée aux petits nous gratifie de quelques attendrissantes scènes !

Enfin, devant la maison,  la famille rougequeue noir installée dans le châtaigner ne cesse ses bavardages incessants ! Un petit , presque toujours au sol, cherche sa nourriture !  Ses parents toujours aux aguets le surveille de près .

Souhaitons que toutes ces nouvelles vies sachent trouver leur place dans notre environnement !



28/05/2009
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres