NATURE SAUVAGE EN MOSELLE

NATURE SAUVAGE EN MOSELLE

MAMMIFERES


CHEVREUIL MÂLE
CHEVREUIL MÂLE

CHEVREUIL MÂLE
CHEVREUIL MÂLE

CHAUVE-SOURIS (PIPISTRELLE)
CHAUVE-SOURIS (PIPISTRELLE)

CHEVREUIL
CHEVREUIL

CHEVRETTE
CHEVRETTE

CHEVRETTE
CHEVRETTE

LIEVRE
LIEVRE : Presque parfait le camouflage ! Malgré tout, son agilité et ses sauts auront su attirer mon regard.

CHEVREUIL MALE
CHEVREUIL MALE : Toujours autant de prestance pour ce beau mâle ! Son regard semble défier l'oeil du photographe....

CHEVRETTE
CHEVRETTE : En voilà une qui ne m'a pas encore aperçu et qui fourrage paisiblement dans ce champs de verdure.

LIEVRE
LIEVRE : Le lièvre est un bon coureur qui peut atteindre sans complexe les 60km/h !!!! Sans oublier des bonds allant jusqu'à trois mètres de long !!

LIEVRE
LIEVRE : Le lièvre, herbivore, à besoin d'une nourriture variée et donc d'une diversité floristique dans son alimentation. On dit qu'il utilise et connait les vertus médicinales de certaines plantes et en consommerait donc à bon escient.

LIEVRE
LIEVRE : Aujourd'hui on observe plus rarement le lièvre mais cela reste un réel plaisir ! Nous avons eu la chance de le croiser sur le chemin face à nous et durant un long moment il est resté posté là comme si il nous ignorait totalement. En fait dans une de mes lectures, j'apprends que la position latérale des yeux du lièvre induit un angle mort à l'avant de son champs de vision, alors sans doute ne nous a t-il pas aperçu de suite et c'est tant mieux pour nous !

CHEVRETTE
CHEVRETTE : Comme perdue dans une marée verte, une chevrette avance prudemment tout en se nourrissant. Bientôt, le vent lui fera parvenir une effluve humaine et elle quittera la scène... Le chevreuil , fin gourmet mais moins sélectif que d'autres cervidés (presque exclusivement herbivores) se nourrit aussi de feuilles d'arbres, de fruits forestiers, de bourgeons, de lierre et sa hardiesse, l'a déjà conduit jusqu'à nos jardins pour brouter salades et autres verdures....

CHEVRETTE
CHEVRETTE

CHEVREUIL
CHEVREUIL : En toute quiétude, ils viennent se nourrir et ne semble pas avoir perçu la présence de l'Homme.

CHEVREUIL
CHEVREUIL : Le chevreuil est un mammifère que l'on retrouve fréquemment dans le Warndt. Toujours aux aguets, un effluve suspect (en l'occurence, içi, le notre !) et le voilà qui s'enfuit en quelques bonds impressionnants !

RAT MUSQUE
RAT MUSQUE : En Lorraine,le rat musqué est le mammifère aquatique le plus abondant. C'est du crépuscule à l'aube qu'il se montre le plus actif. Souvent considéré comme un nuisible en raison des dégats occasionnés sur les rives ou encore dans des champs de cultures comme le maïs ou la betterave lorque accessoirement il se nourrit de ces végétaux de culture.

RAT MUSQUE
RAT MUSQUE : Silhouette massive, pelage brun, queue assez longue, écailleuse et aplatie pour aider à la nage, des yeux et oreilles assez petits, ainsi peut se décrire le rat musqué ! A noter aussi ses pattes postérieures, palmées, et beaucoup plus grande que les pattes avant. il a une espérance de vie d'environ 3 ans, si un putois, un renard ou encore un busard des roseaux ne l'a pas choisit pour en faire son festin.

RAT MUSQUE
RAT MUSQUE : Le rat musqué (mammifère de l'ordre des rongeurs) vit dans les eaux douces et lieux humides. Il construit des huttes faites de végétaux aquatiques dont l'entrée est toujours immergée. En été, il peut creuser un terrier dans la berge des rivières ou la rive d'un étang. Il se nourrit essentiellement de végétaux aquatiques(phragmites, carex, prêles...).Les rats musqués (originaires d'Amérique du Nord) ont été introduit en Europe au début du XXème siècle pour leur fourrure.Puis ils ont été libérés ou se sont échappés des élevages pour ainsi coloniser rapidement notre continent.

LIEVRE BRUN
LIEVRE BRUN : Pelage fauve, taille assez imposante et longues oreilles : c'est bien le lièvre brun. Ses longues pattes lui permettent de courir à une vitesse de 60 km à l'heure et d'effectuer des bonds de trois mètres de long. Même le renard ne le suit pas. Les effectifs du lièvre ont dangereusement chuté : uniformisation des paysages, traitements chimiques sont entre autres les raisons de son déclin. Le mois de mars c'est l'époque du bouquinage, c'est à dire la saison des amours pour le lièvre !! La hase,(la femelle), est capable de s'accoupler et de commencer la gestation d'une deuxième portée avant même d'avoir donné naissance à la première.

Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser