NATURE SAUVAGE EN MOSELLE

NATURE SAUVAGE EN MOSELLE

MAITRE RENARD

 Bien souvent le renard est victime d'une mauvaise réputation, injustifiée et sans doute due aux croyances médisantes et à la méconnaissance de l'animal . On lui reproche des méfaits dérisoirs au regard de son utilité dans nos campagnes ! 

C'est pourtant un bien bel animal avec sa fourrure rousse, une longue queue touffue, la tête haute, les sens bien développés,  toujours aux aguets.

C'est avec joie que nous avons pu furtivement observer le fauve au pelage feu, un instant chargé d'émotion qui nous rend tremblant de bonheur jusqu'à nous troubler dans le maniement de l'appareil photo pour immortaliser ce moment.

Le renard roux est un carnivore bien présent dans notre région. Il se rencontre dans tous les milieux : forêts, montagnes, prairies et même les jardins ! Il n'est pourtant pas facile à observer puisqu'il craint l'homme.

Durant l'hiver, le mâle cherche à séduire une femelle et celle çi donnera naissance à des petits en général entre mars et mai. Maman renard et ses renardeaux occupent alors un terrier.

C'est à l'automne que les jeunes s'émancipent et leur vie n'est pas un long fleuve tranquille, puisque on note un taux de mortalité de 80% la première année.

 Goupil est un prédateur rusé et malin. Il prédate les espèces qui pourraient se proliférer sur son espace tels les campagnols ou les lapins de garenne. Ainsi il préserve les cultures de dégats qu'occasionnent bien souvent ces espèces.

Le renard est bien malgré lui devenu le bouc émissaire d'une soit disant disparition du petit gibier. Pourtant dans un milieux naturel équilibré prédateurs et proies ont des effectifs stablent qui ne mettent pas en périls l'une des deux espèces.

Retenir simplement cette vision du renard, comme le voleur dans les poulaillers ou le propagateur de maladies est bien dommage. Bien sûr, l'animal vient jusqu'à nos jardins lorgner sur la belle poule dodue !! Nous même "éleveurs amateurs" de volailles avons eu droit à sa visite sans pour autant qu'un larcin soit commis, pour la bonne raison que le soir, moment ou Goupil entre en action, le poulailler est fermé, les poules sont à l'abris.

N'oublions pas le caractère sauvage de la nature et espérons que le renard puisse encore vivre longtemps sans craindre son plus grand prédateur : l'Homme !

 



31/05/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres