NATURE SAUVAGE EN MOSELLE

NATURE SAUVAGE EN MOSELLE

LE HERISSON

Qui ne connait pas ce petit animal à l'armure impressionnante faite de piquants qui ose s'aventurer jusque dans nos jardins !  Un tas de bois, de foin ou une vieille souche par exemple peuvent lui servir d'abris.

Mâle et femelle sont identiques. Il mesure de 22 à 27 cm et peut peser jusqu'à 1600g.

Nos ancêtres, les Gaulois, le surnommait "l'affreux", en effet ses 6000 piquants érectiles font effets ! Au moindre danger, il s'immobilise et se transforme en boule piquante intouchable ! Ainsi les prédateurs comme le renard, la martre ou même nos chiens ne peuvent plus rien contre le cuirassier !

(Ses épines ont une durée de vie de 18 mois, ensuite elles sont très vite remplacées)

C'est au crépuscule que l'on a le plus de chance d'apercevoir le hérisson d'Europe, Erinaceus europaeus, de l'ordre des insectivores et de la famille des érinacéidés. Le noctambule trottine sur son "domaine" à la recherche de  nourriture. Araignés, insectes, larves, limaces ou encore petits lézards et éventuellement des baies, des fruits constituent son garde-manger !

Le hérisson est donc un précieux auxilliaire de notre jardin !

Les haies, bosquets, friches, les bois et forêts bien sûr, sont les biotopes qui propose à l'animal le gîte et le couvert.

Durant la période froide le hérisson hiberne dans un nid douillet fait de feuilles et d'herbes. Même si son métabolisme est au ralenti (sa température corporelle peut descendre jusqu'à quelques degrés seulement) il doit avoir enmagasiné suffisamment de graisses pour survivre et sortir de sa torpeur au mois de mars .

Le voilà en pleine forme pour attaquer la période des amours ! Un travail qui nécéssite un brin de patience ! En effet pour qu'il y ait accouplement, il faut que madame accepte de coucher ses belles mais non moins redoutables épines !

De mai à juillet les petits naissent. Ils sont souvent de 4 à 6 et ils naissent nus, mais au bout de quelques heures apparaissent déjà les premiers piquants tout blanc !

Il peut y avoir des naissances plus tardives, en septembre, il faut alors que les petits aient acquis un certain poids sinon ils ne survivront pas à la longue période d'hibernation.

Le hérisson est normalement présent dans toute notre région, c'est une espèce assez commune. Cependant sa vie et sa pérénité ne sont pas sans danger !

 

Même si son espérance de vie peut aller de 7 à 10 ans, l'espèce connait un fort taux de mortalité; Déjà environ 60% des petits meurent avant un an pour cause de maladies ou d'attaques de prédateurs.

Ensuite , il nous suffit de voir les cadavres qui jonchent les routes en période estival, pour se rendre compte que c'est une cause évidente de forte mortalité !!

Enfin, le hérisson est très sensible aux produits chimiques et à la pollution de ses zones d'habitations. Pour le jardinier amateur que nous sommes et qui veut pouvoir observer le hérisson , il est utile de supprimer ces produits et notamment les fameux granulés anti-limaces !

Souhaitons une longue vie à ce sympathique petit mammifère et noublions pas qu'il s'agit d'une espèce protégée !



02/08/2009
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres